19-07-2014 - Santa cruz, c est la loose ! ou le repaire du ver solitaire

Notre retour a cochabamba nous a pris 6 heures ! un temps plutot honnete quand on sait qu on a creve en pleine piste, et que le chauffeur a du changer la roue geante de notre bus ( en 20 minutes chrono). Fabien a passe tout le voyage juste a cote d une petite dame catatonique qui sent horriblement fort et qu un monsieur a posee par terre dans l allee au milieu de plein de boliviens debout pris en cours de route. C est assez space. Le lendemain on arrive a Santa Cruz.

Le guide decrit la ville comme pleine de caractere, a l ambiance tropicale, ou se melangent carioles tirees par des chevaux et japonais gothiques.... ben nous on voit pas ca du tout du tout, comme tous les touristes qu on a croises d ailleurs et qui ont pour la grande majorite deteste Santa Cruz ! Nous c est avec un vent a decorner les boeufs et la grisaille qu on debarque, entre les arteres ultra modernes et des petites rues plus cool mais sans charme... on entame un tour des agences ( eh oui contrairement au perou en bolivie tu ne peux quasi rien faire seul, il faut toujours passer par ne agnce ou un guide) s avere un desastre : accueil glacial, prix honteux, visite proposee expediee en trois heures chrono... Bref notre rêve de decouvrir Loma de Arenas, des dizaines d hectares de dunes de sable qui donnent sur la jungle, s eloigne a grands pas... hors on est venus essentiellement pour ca ! Nous on veut parcourir le parc, grimper sur les dunes sauvages, chercher les petits lacs formes par la pluie et voir des toucans et des paresseux... Ah non ? bon merde, on va voir ailleurs: C est parti pour un periple qui va durer des heures pour trouver la fameuse et unique agence recommandee sur le net : nick s adventure. Tous les taxis nous disent " je connais pas" et se cassent illco, mais au final on arrive a en denicher un qui accepte de nous emmener ! youpi ! mais il nous depose pas a la bonne adresse evidemment ! aucune agence a l horizon !

Apres un intense desespoir comble par un buger king geant, on decide de chercher cette putain d agence a pieds ! On est des malades ! Et zou en plein soleil ( qui pointe enfin le bout de son nez) nous voila partis, entre deux haltes sur des cybercafes qui rament pour verifier le plan de la ville

Apres une longue marche venere , miracle on trouve enfin l agence !!! Si si on a reussi, et le mec nous donne plein de plans pour Santa Cruz ! Il nous montre des photos magnifiques du parc, on est emballes, meme si Fabien sent le type un peu trop a fond. On lui dit ok pour demain ou apres demain, en fonction de ce qui l arrange pour trouver deux autres touristes pour partager les frais et on repart tout joisses ! on va acheter un vol pour sucre lundi, et on rentre a notre hotel tout mimi, tout contents.

On y croise alors un couple de francais ( oui nous avons envahis la bolivie, ya des mangeurs de grenouille a chaque coin de rues !) trop sympas, qui viennent de vivre la grosse galere et qui debarquent tout juste a Santa Cruz. Solen vient de passer 12 jours a l hopital de la paz a cause d une salmonelle , qu il a d ailleurs refile a sa cherie Adeline qui maigrit a vue d oeil, elle qui est deja un tout petit gabarit. On discute voyages, on refait le monde autour d une huari, la biere d ici.

le soir, sortie dans un bar rock, les gars se font offrir un whiskey par une serveuse et rentrent bien guillerets !

Le lendemain, tout joisse on espere la reponse facebook de nick pour savoir si on fait le parc aujourd hui ou demain : eh ben ce sera ni l un ni l autre ! nick nous annonce tout de go qu il a boucle tout le weekend avec d autres touristes !!! eh oui fallait repondre a son message plus tot ! l enfoire !!! on est degoutes, surtout que de toute facon toutes les autres ageeeeeences sont fermes le weekend, tout comme les musees... et qu on a achete notre billet pour lundi, on est bloques a santa cruz ! Bon on est grave degoutes, mais on decide d aller au parc guembe, recommande la veille par le fameux nick !

C est parti pour un tour dans ce parc prive, suppose etre une superbe reserve et qui ressemble en fait a un club med de luxe, on est pas du tout prepares a ca ! mais on respire un grand coup, malgre le prix d entree, et on garde l esprit ouvert

On commence par l une des plus grandes serre de papillons du monde, un endroit magique ou on peut marcher au milieu de centaines de papillons de toute sorte, une feerie ! ouiiiiii ! Mais en ete ! La on est en hiver et tous les papillons sont morts a cause du froid... on en voit une dizaine a peine dans la serre, et un gros mourir a nos pieds en sortant... Audrey a envie de pleurer...

Vient ensuite le jardin des orchidees, pareil, magique, tout ca, decor magnifique : mais c est pas la saison de la floraison ! Donc on voit des feulles et des tiges... putaiiiiiin ! l Ile aux singes ? Ben ils sont chez le veto pour vaccination Les tortues ? Elles hibernent ! On en voit deux immobiles qui imitent super bien les cailloux ! Et les piscines ? Oh ouais elles sont belles, et nombreuses ! Et juste pour nous...pourquoi ? Ben a cause du vent et et du froid, fabien arrive a se baigner deux minutes et sort frigorifie et bleu ! Vive le parc guembe en hiver !

Bon au moins on a droit a un grand, un immense moment de fou rire dans la voliere geante : ils ont sauve des oiseaux, aras, perroquets, toucans, paons, perruches (etc, plus de 100 oiseaux ) du marche noir et les ont mis en liberte dans cette immense serre arboree, ca vole et crie de partout ! C est fou, Audrey adore ! Mais Fabien voit alors un perroquet sur le sac d un touriste et commence a flipper sa mere... deja qu il avait peur des poules en indonesie, la c est l angoisse supreme, hitchcock sors de ce corps ! " Putain Audrey je le sens pas la, y en a un qui grimpe par le cote, il va me sauter dessus je te dis ! Arrete de prendre des photo merde, bon moi je sors la je peux pas ! "

Et le voila qui commence a s eloigner, Audrey repere alors du coin de l oeil le fameux perroquet vicieux qui s elance et vole droit sur Fabien: Ce dernier voit son ombre se raprocher de lui et bam le perroquet s agrippe sur son dos !!! Audrey pliee de rire tente de filmer la scene, tandis que fabien lui demande de l aide ! "Mais ya pas moyen que je vienne t aider mon coeur, je suis phobique des yeux, et avec ce bec moi je peux pas" partagee entre trouille et bidonnage irrepressible ! D un coup d epaule Fabien arrive finalement a se degager de l oiseau passionne des dos, et nous voila tous les deux partis a se marrer comme des baleines : ah bah ca nous a sauve notre journee !

On rentre bien vite a l hotel retrouver nos potos, et on apprend en fait qu en plus de la salmonelle, Adeline abrite gentiment deux sortes de parasites dont le vers solitaire! Ils sont obliges de penser au rapatriement ! Eh merde, les pauvres, en plus on aura pas la joie de leur compagnie a sucre, normalemnt la prochaine etape de leur voayge et le notre

En gros vous l aurez compris, Santa Cruz c est la loose !!!!

Vos commentaires

Ajouter votre commentaire