24-04-2012 - Péninsule de Valdès, ArgentineLa Péninsule de Valdès ou plutôt l'idylle des animaux de Patagonie.

8 km 400 km

Remarque du jour

Los orcas son peligroso para los leon de mar. : Les orques sont dangereux pour les éléphants de mer.

Le site des magnifiques mamifères qui rodaient autour de nous à Punta Norte : http://pnor.org/zenphoto/Photo-Gallery
La péninsule de Valdès est un site 3 étoiles classé au patrimoine mondiale de l'UNESCO.
Pour ne pas énervé la Ranger de Punta Norte ne passez pas dans son jardin...

Le soleil ne s'est pas encore levé, mais nous sommes déjà debout, il est 5h40, tel un fauve Nico a sauté du lit, comme une envie irrépressible d'aller faire une rencontre unique !;p La charmante équipe de notre hôtel nous a spécialement préparé un petit déjeuner, bienvenu pour se réveiller et nous réchauffer, les températures avoisinants les 5 degrés. Bien emmitouflés nous grimpons dans notre voiture, l'appareil photo prêt à dégainer.

Les premiers kilomètres se font dans l'obscurité, nous sommes seuls sur cette route asphaltée une nouvelle fois rectiligne ( étonnant non?) Le soleil tranquillement pointe le bout de son nez et colore dès ses premiers rayons, le ciel de ton orangé, donnant une atmosphère totalement irréelle à notre virée pour la péninsule de Valdès. Dès l’entrée dans la péninsule, nous croisons nos premiers guanacos, ils fuient à peine, les couleurs du soleil levant se confondent avec ceux de leur robe... Ils nous regardent passer tranquillement, certains plus peureux s'enfuient et sautent par dessus les barrières qui délimitent les estancias, fermes argentines. Ici les moutons prédominent, en quasi liberté dans ces grands espaces arides où ne poussent que des buissons et des cactus. Pas de priorité à droite pour eux, il faut donc être vigilant, l'asado de mouton ça sera pour plus tard ! Nous passons le contrôle et Nico passe saluer le ranger, histoire de savoir où sont les animaux aujourd’hui dans la péninsule, de confirmer les horaires de marée pour ne rien louper du spectacle. Nico ressort avec un grand smile, les nouvelles sont bonnes ! Ici cohabitent une faune aquatique impressionnante : lions et éléphants de mer, pingouins et manchots, baleines et orques, et l'intérieur des terres n'est pas en manque avec ses guanacos, ses nandous, ses tatous, des vizcachas, ses renards, et quantités d'oiseaux marins et terrestres. Ce sera donc direction le nord et Punta Norte pour sa colonie d'éléphant et de lion de mer et pour tenter d'apercevoir si la chance est avec nous une espèce hors du commun, grande par la taille et l’intelligence, et qui ne compte pas de prédateur !!! allez, vous l'aurez deviné, mais attendons encore un peu pour dévoiler son doux nom !
Les kilomètres qui nous séparent de Punta Norte se font sur piste, bien meilleure que la veille, la route toujours aussi rectiligne nous permet de faire l'inventaire de la faune terrestre, ainsi nous continuons à saluer les guanacos, toujours plus nombreux et à leur aise, puis nous apercevons enfin des vizcachas, sortes de gros lièvres qui jouent à cache cache avec nous dans les fourrées, mais nous aurons le dernier mot, bon il aura fallu tout de même quelques acrobaties, comme dans un safari photo, debout sur la voiture, Nico roulant doucement, une franche rigolade !! Du coup ils ont dû être surpris et nous avons pu les immortaliser !

Après 2H40 de route, nous voilà a Punta Norte, une seule voiture sur le parking, nous longeons la plage, où une colonie de lions de mer se prélasse, la journée commence, il ne faudrait pas qu'ils soient trop fatigués pour le reste de celle ci !! L'accès est interdit et nous nous contentons de quelques clichés, mais déjà Nico est au mirador, une touriste italienne lui montre du doigt l'horizon, je le vois me faisant de grands signes et partir tel un coureur de 100 mètres, au point de vue un peu plus bas.
Un orque !! des orques !!! Il y a des orques !!! Je presse le pas juste à temps pour que Nico armé de ses jumelles me montre l'aileron ! Brrrrr.... la bête est grosse, probablement un male nous renseigne l'ami de l'italienne posté là avec son appareil photo et son trépied, prêt à immortaliser cet instant magique, qui se produit sous nos yeux ébahis !!! Deux orques rodent près de la plage (à 20 mètres de nous) où jouent innocemment des otaries dans les vagues qui s écrasent sur le sable. La marée monte et les orques se rapprochent de plus en plus, une jeune otarie intrépide semble presque les narguer. L'italienne nous a rejoint, fébriles nous assistons à la scène, l'un des orques va t il fondre sur sa proie et s'échouer sur la plage ? Il se rapproche encore un peu plus, nos cœurs palpitent... puis plus rien, l'otarie et l'orque ont disparu, l'a t-elle mangée ? Du haut de la plage, des Guanacos observent tranquillement le spectacle, bien plus calme que nous qui sommes encore tout excités. Nous scrutons l'horizon, espérant revoir un aileron, un coup à gauche où ils firent leur première apparition, un coup à droite vers la colonie de lions de mer qui n'en finit plus de faire la sieste, quelques otaries sortent parfois de l'eau, constituant des proies idéales, d'autant que la marée est haute, mais pas d'orque à l'horizon, n'auraient ils pas faim aujourd'hui ?
Soudain je pousse un cri, au loin, des éclaboussures, nos chers amis sont de retour, non pas pour manger mais pour jouer, les voilà faisant des sauts devant nous !!! Oubliés les 10 tonnes, ils s'élancent dans les airs pour notre plus grande joie ! Inoubliable et inimaginable !! Un grand merci donc à Maga, que l'on a pu identifier grâce aux photos, en effet chaque orque à son aileron et une tâche blanche sur le dos qui lui est propre, le coin étant sympa et le garde manger important, ils reviennent chaque année et sont donc référencés par les scientifiques. Il ne nous reste plus qu'à comparer les autres photos pour découvrir le nom de ses trois compagnons qui on bien voulu nous offrir ce moment unique et magique !
Encore une fois nous en prenons pleins la vue, nous décidons de rester dans l'espoir de les revoir, leur jeu ayant pu leur donner faim, la marée est toujours haute et donc propice à la chasse près du bord de la plage. L'attente est ponctuée d'heureuses rencontres qui viennent gonfler la liste des animaux présents dans la péninsule. D'abord un joli petit tatou, peu farouche, sur le parking, qui viendra jusqu'à mes pieds, un peu intrigué par mes chaussures semble t-il ! Puis venu de nul part et un peu perdu un petit pingouin, qui normalement plus au sud de la péninsule de Valdès a dû se tromper de plage et semble quelque peu déboussolé à sa sortie de l'eau juste sous nos yeux, sur le banc où nous avions élu domicile dans l'espoir de revoir nos chers amis orques qui d'ailleurs ne tarderons pas à refaire leur apparition au loin, mais ils n'avaient décidément pas faim aujourd'hui, et ne s’approcheront pas plus (bon quand on sait que des gens campent ici une semaine sans jamais les apercevoir).

14H, La marée étant basse nous décidons de plier bagages, des images plein la tête, direction la caleta Valdès et Punta Cantor.
Nous longeons la caleta, une immense langue de sable et de galets qui se détache de la péninsule. Nous sommes sous le charme de ce magnifique paysage, les différents bleus de l'eau et celui du ciel, mêlés au gris du sable. Quelques lions de mer et manchots y ont élu domicile et se prélassent.
A Punta Cantor, nous faisons une nouvelle rencontre improbable, un jeune renard peu farouche décide de nous tenir compagnie sur le parking, il y restera un moment avant de juger que nous avions pris trop de photos de son beau et soyeux pelage, il doit être en bonne santé ! n'est pas Nico ? Pas étonnant au vu des carcasses de moutons sur le bord des routes, ce n'est décidément pas la nourriture qui manque pour les prédateurs dans la péninsule.

Sur le chemin du retour, nous décidons de faire un arrêt à Punta Piramides, le ranger du matin nous avait dit que ses collègues avaient vu des baleines, bien que ce ne soit pas la saison, nous tentons notre chance.
Pas de baleines, mais une vue magnifique sur une colonie de cormorans et de lions de mer qui en plus de se la couler douce, nous offre un concert de bruits atypiques.
Pour couronner le tout, une vue magnifique avec le soleil déclinant sur les falaises qui bordent la petite ville Puerto Piramides.
Il est hélas temps de rentrer après toutes ces belles rencontres, le soleil se couche, et le résultat du 1er tour nous attend... Brrrr, de nouveau froid dans le dos, mais pas pour les mêmes raisons.... Mais la nature plus forte nous redonne du baume au cœur, et nous ne nous lassons pas de regarder les photos et de revivre ses moments MAGIQUES !

Galerie Photos

  • Photo 1, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 2, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 3, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 4, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 5, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 6, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 7, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 8, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 9, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 10, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 11, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 12, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 13, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 14, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 15, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 16, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 17, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 18, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 19, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 20, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 21, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 22, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 23, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 24, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 25, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 26, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 27, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 28, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 29, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 30, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 31, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 32, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 33, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 34, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 35, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 36, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 37, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 38, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 39, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 40, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 41, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 42, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 43, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 44, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 45, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 46, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 47, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 48, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 49, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 50, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine
  • Photo 51, Hélène & Nico en voyage - Péninsule de Valdès, Argentine

Vos commentaires

Ajouter votre commentaire